La gestion locative et les baux emphytéotiques

 

Au cours de ces 20 dernières années, la SAFER Réunion a pu accompagner des propriétaires bailleurs, publics ou privés, dans l'analyse technique pour la location de leur propriété agricole, en favorisant non seulement l'installation des jeunes agriculteurs, mais aussi l'agrandissement et l'amélioration parcellaire des exploitations. Du fait de sa connaissance du marché foncier, elle constitue un intermédiaire privilégié pour rapprocher l'offre de la demande.

Les baux emphytéotiques initiés par la SAFER au milieu des années 90, d’une durée moyenne de 25 ans ont permis la maîtrise et souvent la mise en valeur de grandes propriétés laissées en friche. Il s’agit aussi d’un volet de la réforme foncière mais sans accession à la propriété.

On peut citer notamment la propriété de « Roussel » à Sainte-Rose, « la Pointe au Sel » à Saint-Leu, « le Piton de l’Hermitage » à Saint-Paul, la propriété de  « Bois Court » au Tampon et « Beaufonds » à Saint-Benoît.


Ce sont 2700 ha qui ont ainsi été maîtrisés et remis en valeur par des travaux souvent très importants d’amélioration foncière ayant bénéficié à plus de 240 agriculteurs.

Notice explicative pour la détermination de la valeur locative normale des biens loués devant servir de base au règlement du prix des baux à ferme dans le département de la réunion - Cliquer ICI

TOP